Faites ce qui vous comble!

J’ai lu récemment que l’étymologie du mot « vacances », nous vient du latin vacare, qui signifie « être libre, vacant, inoccupé ». Ce qui me touche dans cette définition, c’est qu’en cette période de vacances, ce n’est pas tant d’être inoccupé, que d’être libre d’être et de faire, qui me comble. D’ailleurs, me vient que plus je fais ce qui me comble, plus je suis dans l’être et moins je ressens d’écart entre les verbes « être et faire » que nous avons tant antagonisés. Lorsque je fais quelque chose que j’aime profondément, je suis dans une plénitude qui touche la perfection. Ainsi, vous dire l’état de félicité et de reconnaissance dans lequel je baigne, lorsqu’au soleil sous la musique des oiseaux et des abeilles, je cueille sureau, tilleul, rose sauvage, achillée, hémérocalle et autres splendeurs, faisant en passant provision de beauté et de santé pour l’hiver à venir. Moments parfaits!

Lorsque j’étais plus jeune avec des enfants, j’organisais les vacances bien à l’avance, nous allions courir la galipotte sur des plages et des contrées inconnues et c’était génial. Or, cette année, aucun projet, je ne prépare rien, je suis le fil de mes envies et de mes élans et force est de constater que je trouve du bonheur tout près de moi et de chez moi.

Ainsi, il m’apparaît sans doute possible, que la beauté me comble de joie. Elle m’émeut et me nourrit profondément et les fleurs sont l’incarnation même de la beauté. Une herboriste a dit que les fleurs sont une partie du ciel descendue sur terre. C’est parfois ainsi que je les saisis. Me voilà donc depuis près de trois semaines à marcher, faire des bouquets, cueillir, cuisiner et m’infuser de leurs beautés. Durant ce temps, mon mental est en vacances, libre et inoccupé, il peut voguer à son aise là où bon lui semble, suivre le cours de la vie qui bat à chaque seconde sous nos yeux, nos pieds, en nous et tout partout.

Qui plus est, j’ai cette chance inouïe d’être chéri et accompagné par un jardinier, marcheur, amoureux, qui est d’une grande capacité de contentement, d’enchantement, de silence et de présence. Et puis il y a les petits enfants, qui vont et viennent dans nos vies, y semant au passage du rire, de l’innocence, de la joie, du charme et encore de la beauté.

Lorsque je suis dans mes bottines et que j’habite totalement ma vie, il n’y a plus de place à la comparaison, je contemple ceux qui m’entoure et je ne peux que reconnaître ce qui les anime et les enivre. Peu m’importe ce qui vous transporte, j’aime voir l’étendue des possibles en ce monde à travers l’abondance de talents et de passions qui se meuvent en chacun de vous. Je vous vois au travers ce qui vous enthousiasme et je vous trouve superbes. Cette diversité me touche et conséquemment mon unicité. Au gré de mes inclinaisons, je me suis passionnée pour la bicyclette, les coquillages, la poésie, la lecture, les rituels, l’écriture, les voyages au long cours, la philosophie, les enfants et que sais-je encore. Or, actuellement, j’ai rarement été habitée d’une telle frénésie pour les fleurs et les bouquets et je me trouve particulièrement bien dans ce délire / délice floral.

Il semble que ma vie et ce que je suis, soit plus simple que je ne le croyais. Lorsque j’accueille et cueille le spécimen unique que je suis et ce qui est présent dans chaque instant, tout me paraît facile et délicieux. Carpe Diem, qui signifie « saisir l’instant » est une grande leçon de vie. Être ce que je suis, faire ce qui me plaît, voilà pour aujourd’hui, le sens du mot vacances… En écrivant ceci, m’apparaît l’immense privilège que nous avons, lorsque nous pouvons vivre et choisir cela. Me vient, pour conclure cette chronique d’été, cette expression italienne que j’aime tant entendre lorsque je me promène en Italie et qui dit (je croque dans chaque syllabe en la prononçant) : « Mille grazie per tutti! ».

Manon Rousseau 31 juillet 2019

 

 

 

2 réflexions sur « Faites ce qui vous comble! »

    1. Manon Rousseau Auteur de l’article

      Merci Pierre, je suis heureuse de savoir que quelqu’un me lit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.