Méditation / Médication

Voilà quelque temps, quelques années, au cœur de la tempête que peut être la ménopause, lorsque son feu brûle les vestiges de la mère; la mère vue ici dans son sens large, c’est à dire, celle qui prend soin, s’agite nuit et jour, se dépasse pour répondre aux besoins des autres, d’où la nécessité d’un passage puissant pour changer de rôle et laisser place à la grand-mère, à celle qui veille avec confiance. Durant ce fabuleux, mais aussi agaçant voyage,  mon âme, cette vieille sage devant l’éternel, m’a soufflé tout doucement et inlassablement, une médecine porteuse de bienveillance, de lâcher-prise et de guérison. 

Attentive et ouverte à tous les signes, j’ai reçu mille cadeaux venus de toute part. Des livres, presencedes chants, des citations, des poèmes, des plantes, de la douceur, de la patience, de la compassion de personnes que j’aime et surtout de moi-même, des prières et des méditations qui ont infusées profondément mon être de leur substance. Bref, tous les enseignements dont j’avais besoin pour traverser ce passage.

De tous les présents reçus, certains étaient éphémères, nourrissant ce qui devait l’être à un moment précis, alors que d’autres sont demeurés et se sont ancrés dans ma vie. Comme ces méditations guidées que je vous offre à mon tour aujourd’hui. Parce que lorsque le héros ou l’héroïne revient de sa quête et qu’il a traversé les déserts et affronté les dragons, il se doit de ramener et de partager à sa communauté, une partie des trésors qu’il a trouvés et qui l’ont guidés et parfois même sauvés. C’est le leg, l’héritage de tout pèlerin au retour d’une quête. Marcheur

Alors voilà quelques perles, quelques fragments du trésor que j’ai trouvé au détour du chemin. À ajouter aux vôtres, si cela fait du sens pour vous, à ce moment-ci ou peut-être à un autre. Qui sait? De toute façon, nous ne sommes pas à court de trésors, il y a toujours des trésors pour les pèlerins que nous sommes.

Voici donc le lien pour une méditation courte d’à peine 10 minutes sur le lâcher prise. Les images utilisées, ont été très parlantes pour moi et m’ont permis d’enraciner en un lieu sûr, ce fameux lâcher-prise.

Ensuite, une méditation sur la bienveillance qui me ravit le cœur à chaque fois et m’amène réellement dans l’expansion, ce qui est une sacrée chance lorsque l’on est en contraction, ce qui est le lot de tout passage. Donner naissance à des parties de soi fait appel aux mêmes processus d’ouverture que de donner naissance à des enfants.

Et pour terminer, cette méditation de guérison offerte par Guy Corneau et de Pierre Lessard, que vous pouvez télécharger gratuitement.  Je suis sans mot pour tout ce qu’elle m’a apporté de guérison et de clarté. Je les remercie tous deux pour leur générosité.
http://www.toslog.com/guycorneau/169/blogs/GUY-CORNEAU-DIALOGUE-AVEC-LES-CELLULES-PARTIE-1

Ces méditations furent bien souvent ma médication. Je leur suis redevable.

MR/2015

 

2 réflexions sur « Méditation / Médication »

  1. miko

    Enrichissante cette réflexion mais faire du sens est un anglicisme,sensée serait le terme plus juste ou avoir du sens serait aussi plus approprié. J’ai fait la lecture à ma blonde et avons bien apprécié.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.