Tomber dans les fleurs!

jacinthe

Jacinthes

Écrire sur les fleurs, en ce début de mai enchanteur, où tout est plus beau, serti dans un écrin de vert tendre. Les premières fleurs ont montré le bout de leur nez. Ainsi, la trille blanche, cachées dans les sous-bois, l’odorante jacinthe, l’humble et guérissant tussilage et quelques petites pensées échappées du jardin m’ont déjà causés bien des émois… Déjà, je m’occupe à les bichonner, les composter, les cueillir, les manger, les boire, leur chercher la meilleure place afin qu’elles soient heureuses, radieuses, vibrantes, belles, fortes, douces, tendres, bien vivantes.

 

Je les aime d’amour, je les espère, j’en rêve, je me lève tôt le matin pour être auprès d’elles. J’oublie parfois de manger, plus rien n’existe qu’elles et moi. Le temps est suspendu, le temps est un présent lorsque je cueille un premier bouquet de perce-neige, que je cherche où mettre une petite nouvelle, que je plante le thym ou que je choisis avec attention la petite fleur de violette ou la plus tendre des feuilles de pissenlit pour les mettre en salade.

Tussilage

Cueillette de tussilage

C’est une passion, une méditation, une médication, une prière. Je m’agenouille et je communie avec la beauté, avec la terre qui me porte et m’emporte, avec le chaud, le froid, le soleil et le vent. Je reste sous la pluie, je me salis, je me sens comme une petite fille qui défie l’interdit. J’ai toujours de la terre sur les joues ou sur le bout du nez, mes vieux pantalons sont mes préférés, mes doigts sont secs et mes ongles cassés, mais je m’en fous, je jardine.

Je suis une jardinière, tout va bien lorsque je joue dans la terre. Lorsque je suis fatiguée, que je n’ai plus rien à donner, que je me sens vide et usée, vers les fleurs je vais me tourner, me guérir et me ressourcer. Ce sont mes amies, mes alliées, nos rencontres se font toujours dans le silence et la beauté.

NarcissesLe prophète Mahomet disait : « Si tu te trouves à avoir un pain dans chaque main, échanges en un contre quelques narcisses, car si le pain nourrit ton corps, les fleurs, elles, nourrissent ton âme. »

Force est de constater qu’elles nourrissent la mienne.

MR/mai 2015

 

 

 

1 réflexion sur « Tomber dans les fleurs! »

  1. Denise TREMBLAY

    Comme il est rafraichissant ce texte, en fait’ ce fut quasiment un video tant j’ai imaginé tes mots. Merci de m’offrir un peu de ton univers , Bon printemps!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.