La beauté, résidence du grand esprit.

« Il n’ya rien qui fait son chemin plus directement à l’âme que la beauté. » Joseph Addison

Je me rappelle petite quand arrivait le printemps avec sa magie particulière, je voyais et sentais tout différemment : c’était temps de fête et de nouveau départ pour moi qui suis née au  début du printemps. Avec mon regard neuf, même les derniers flocons étaient plus beaux, plus scintillants, la lumière du jour était plus vive, les chants à l’église le jour de Pâque étaient plus émouvants, les gens étaient plus joyeux et me semblait-il, plus près les uns des autres. Et chaque fois, la même certitude devenait vivante en moi lors de cette saison remplie de promesse, je pressentais la présence de Dieu, à travers toute cette beauté je ressentais qu’il existait réellement…

Voilà quelque temps, lors d’un moment où je me suis trouvée seule pendant quelques jours dans la nature, j’ai de nouveau profondément ressenti combien nous baignons dans la beauté. Au-dehors, au-dedans, au-dessus, au-dessous, tout autour de nous. Je voyais l’artiste à l’œuvre Citationdans tout ce qui était présent : nuages blancs se démarquant d’un ciel bleu lavande, fleurs aux mille formes, odeurs et couleurs, papillons pimpants, grands corbeaux agaçant les faucons sur fond de coucher de soleil, nuit allumée d’étoiles. J’ai été, de nouveau, complètement émerveillée devant la prodigieuse beauté présente en ce monde et en me déposant réellement dans cette beauté, par un processus alchimique, elle est venue tout doucement se déposer en moi. Depuis, je suis plus attentive à elle et à ses enchantements. En ce moment même, la lumière du printemps inonde la pièce, elle est là devant moi et je la reçois en plein cœur.

Bien sûr, le mal existe et sous tellement de formes que je demeure trop souvent impuissante et sans réponse devant la souffrance en ce monde… Mais, mon regard posé sur tant de beautés me rappelle et m’aide à vivre dans plus de joie et de lumière. Comment faire autrement? Comment pourrais-je affronter et traverser sans baisser les bras, les côtés sombres de l’existence, si je n’ai pas aussi profondément goûté et éprouvé le bonheur d’être vivante et de faire partie de cette création magnifique?Fleurs

C’est la grâce que je nous souhaite en cette période d’espérance de beauté qu’est le printemps, de nous laisser toucher par elle, par tout ce qu’elle contient. S’en imprégner en être porteur à notre tour par delà ce monde qui en a tant besoin…

MR / Mars 2015

 

2 réflexions au sujet de « La beauté, résidence du grand esprit. »

  1. Denise TREMBLAY

    Oui, nous en avons besoin de cette beauté car si non, les souffrances de la vie nous feraient tous tomber dans le piège de la morosité et tout le pire que ça peut apporter . Peut-être cette beauté nous sert-elle à nous sortir de notre noiceur mentale. De savoir qu’elle existe cette beauté et de m’ en imprégner, sur le moment je le peux mais ce que j’aimerais c’est qu’elle reste toujours pour que quand m’arrive une misère je ne retombe pas encore et encore dans mes vieux pièges.
    Merci Manon, j’ai bien aimé tes souvenirs de petite fille.

    Répondre
    1. Manon Rousseau Auteur de l’article

      Mes souvenirs de petite fille sont tant et tellement lié à toi, tu as mis beaucoup de beauté et de joie dans ma vie, t’ai-je déjà dit merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.